Back
Image Alt

Comment entretenir sa lingerie ?

Une lingerie qui dure est sans doute une lingerie qui doit être de bonne qualité. Toutefois s’il y’a un autre facteur qui pèse dans la durabilité d’une lingerie c’est l’entretien avec lequel la matière est traité. Nous vous expliquons donc dans cet article, comment entretenir votre lingerie pour une longue durée. Alors lisez jusqu’à la fin pour en savoir un peu plus.

Laver fréquemment

Laver sa lingerie fréquemment est un facteur déterminant pour garder ses sous-vêtements pendant longtemps. En effet, la transpiration et le sébum produit par le corps peuvent impacter la l’élasticité et la qualité de la matière. Aussi le plus souvent possible, l’élastique de votre sous-vêtement a besoin de reprendre sa forme d’origine pendant le lavage. De ce fait, pour un bon entretien, il est conseillé de laver 1 à 2 fois sa lingerie après usage.

A découvrir également : Pourquoi porter une casquette ?

Laver la lingerie à la main

Pour conserver l’éclat et la couleur, rien de tel qu’un bon lavage à la main ! Cependant, le lavage doit se faire de façon méticuleuse. Il faudra pour cela, il faudra pendant quelques minutes, tremper dans une eau tiède votre culotte ou votre soutien-gorge. Utilisez ensuite une lessive pour tissus délicats afin de ne pas altérer vos dessous. Rincez votre lingerie à l’eau claire et tiède et enfin essorez le vêtement de sorte à ne pas le tordre. Pour le séchage, il faut toujours sécher votre lingerie à l’air libre.

A voir aussi : Comment porter le poncho en hiver ?

Laver sa lingerie en machine : c’est possible !

Bien que le lavage de lingerie à la main soit beaucoup plus compatible et recommandé, il est cependant possible de laver ses sous-vêtements à la machine. Néanmoins, il faudra respecter certaines caractéristiques. Il s’agit de : cycle délicat, eau tiède et vitesse d’essorage faible.

Aussi, vous devez bien trier les couleurs pour éviter de mauvaises surprises. Par exemple, évitez de mettre un soutien-gorge rouge avec une culotte blanche dans le la machine. Outre ces recommandations, il faut également utiliser un sac un sac de lavage souple en filet ou rigide pour protéger le sous-vêtement.

À vos agrafes

Pendant le lavage, il est primordial que les attaches des soutien-gorge soient fermées.  Et ce, le plus délicatement possible pour ne pas les déformer. On évite ainsi qu’ils ne s’accrochent à d’autres vêtements et qu’il se forme des accrocs dans les dentelles.

Concernant le séchage, il faudra faire sécher les sous-vêtements à plat, à l’intérieur et à l’ombre. Il faudra également  redonner la forme aux bonnets préformés en mousse des soutien-gorge.